Des cadres de l’ONAP à l’école de l’institut français du pétrole

actualites

Consciente des nombreux défis qui attendent la Guinée dans le secteur du pétrole, la direction générale de l’office national des pétroles (ONAP) a jugé utile d’inscrire la formation de ses cadres parmi ses principales priorités. C’est dans ce cadre qu’elle vient d’initier une formation de cinq semaines. Lancée hier lundi 13 février dans les locaux de ladite direction générale, cette formation concerne une soixantaine de cadres.
Selon le Directeur Général de l’ONAP, Diakaria Koulibaly, c’est l’institut français du pétrole qui a été choisi pour assurer la dite formation en faveur de ses cadres. « Nous avons signé deux conventions. La première avec l’Institut Français du Pétrole et la deuxième avec l’Office National des Mines et des Hydrocarbures du Maroc. La formation qui se tient maintenant est assurée par l’Institut Français du Pétrole pour une durée de cinq semaines et pour une population cible de soixante personnes », dit-il en substance tout en mentionnant que la formation occupe pour l’heure une place importante au niveau de sa direction.
Pour Madame Laurence Bove, formatrice à l’institut français du pétrole, leur présence en Guinée est claire. « Nous sommes ici pour démarrer une formation de cinq semaines sur toutes les valeurs de la chaîne de l’exploration-production pour l’Office National des Pétroles de Guinée (ONAP), grâce à la clairvoyance de son Directeur Général et de ses collaborateurs », explique-t-elle. Et d’énumérer quelques thèmes qui seront abordés au cours de cette formation.
« Les thèmes qui seront traités sont des thèmes qui démarrent par la géologie pétrolière et l’exploration du sous-sol. Puis, par le développement des jugements d’hydrocarbures. Ensuite, nous avons toutes les techniques de forage qui permettent de remonter les hydrocarbures en surface et tout ce qui est installation de production, les contrats et l’économie. Puisque tout est géré par l’économie».

Quant aux participants, ils ont tour à tour salué « cette belle initiative » de leur direction générale qui vise, selon eux, à les outiller et à rehausser leurs différentes connaissances en vue d’être prêts à relever les futurs défis qui pourraient se présenter à la Guinée dans le secteur pétrolier. (Voir ci-dessous ces quelques images de la formation et de la signature des deux conventions).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *